UP

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

Atelier Bruxelles

Grands Formats/Canevas

Bois/Icones

Toute œuvre d’art digne de ce nom se retire du monde, se mire en elle-même, et pourtant, tout en se repliant sur soi, montre quelque chose comme un monde, enseigne à voir d’une manière nouvelle notre univers quotidien. L’œuvre d’art n’est pas d’abord cette capacité que chacun lui reconnaît d’emblée de renvoi à autre chose qu’elle-même, à un autre monde, réel ou imaginaire, mais d’abord un corps, auto-référé, à un assemblage matériel irremplaçable et subtil, fait suivant la vocation de chaque art, de pierre ou de couleurs, de sonorités musicales ou de sonorités verbales. Cet arrangement a la double propriété de se montrer soi-même, comme un corps, comme un espace-temps propre, dans son immanence et de susciter en même temps un sens transcendant, un « monde », c’est à dire un ensemble, plus ou moins vaste, de possibilités d’existence et de tonalités affectives, tantôt abstraites…tantôt concrètes.

 

Michel Haar - L’Œuvre d’art : Essai sur l’ontologie des œuvres.

copyright obeika - tous droits réservés